La Vallée de Joux, le « haut lieu » de l’horlogerie... Dans cette vallée de Jura suisse, il y avait, et il y a toujours... de nombreuses usines d’horlogerie de renommée internationale, des artistes et artisans de talent, et une floraison de sociétés culturelles et artistiques... Il fallait un lieu d’exposition.

Lors de la crise économique des années 1970, la Commune du Chenit acquiert une ancienne usine d’horlogerie libérée par Jaeger-LeCoultre. En 1981, la Galerie de l’Essor est inaugurée, une magnifique salle de 150 m2 qui accueille, dans une ambiance conviviale, des artistes des quatre coins du monde et de Suisse.

Une commission d’exposition, formée de bénévoles, recherche des artistes, établit le programme annuel, concours au montage les expositions, au vernissage et assure la promotion de la galerie. Une petite dizaine d’expositions sont présentées chaque année. Cette commission choisit librement les artistes et les expositions selon des critères qui ne sont pas forcément ceux d’une galerie privée. Les choix peuvent être artistiques, culturels, régionaux, didactiques, voire événementiels, des artistes peu ou pas « vendables »...

La galerie peut être modulable, grâce à un système de panneaux mobiles. Des vitrines et des cubes d’exposition sont également à disposition des exposants.

Divers types de contrats sont possibles, incluant diverses prestations. N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact.

En plus de sa vocation de galerie d’art, l’Essor est un lieu de rencontres et d’échanges.

« Sans doute une des expositions qui me laisse le plus fraternel souvenir, dans cette Vallée de Joux qui est un peu mienne et que je fréquente en peintre et en admirateur depuis mes jeunes années. Le peintre jurassien vieillissant mais serein demeure toujours aussi fervent de ce massif jurassien où nous sommes ancrés d’un versant comme de l’autre. Ici, j’ai senti la résonance affectueuse et complice des « Combiers » avec mes images. Merci à vous tous, merci à l’Essor. Bien fraternellement. »   
                                            Pierre Bichet